On The Road Again !

En voyage, l'essentiel n'est pas la destination, mais le chemin parcouru pour y parvenir.

 

flickr Logo de Blurb

 

Quand voyager en Inde

On voyage en Inde toute l'année. Mais on ne va pas aux mêmes endroits suivant la saison. Les saisons, au nombre de trois, ne sont pas les mêmes qu'en Europe: la saison sèche d'octobre à mars, la saison chaude d'avril à juin, la mousson de juin à septembre. J'ai néanmoins conservé notre vision ethnocentrique ci-dessous.

Hiver - de novembre à mars

C'est la haute saison touristique dans la majeure partie du pays, du Kerala à la plaine du Ganges, et il ne pleut pour ainsi dire pas dans le sud. Dans le nord par contre, de violents orages peuvent survenir. Dans le sud, les températures sont agréables. Dans le nord elles sont agréables en journée, mais les nuits sont fraîches. En janvier et février par contre, il peut y faire froid, voire très froid. Il y a parfois des vagues de froid qui descendent de l'Himalaya, faisant des morts chez les sans-abris. Les régions de l'Himalaya sont souvent inaccessibles et coupées par la neige. Notons que les bâtiments indiens ne sont pas chauffés et la température dans les chambres est à peu près celle de l'extérieur. Un sac de couchage est donc vivement conseillé à cette période.

Printemps - de mars à mai

Les températures commencent à s'élever, jusqu'à devenir difficilement supportables en plaine et dans l'intérieur du pays en mai-juin. En mars-avril, c'est encore une bonne saison pour le Rajasthan, les régions côtières, la plaine du Ganges. Les contreforts de l'Himalaya (Himachal, Uttarakhand) sont encore très froid en mars et début avril, puis se réchauffent rapidement, mais les nuits peuvent rester fraîches jusqu'en mai-juin. La nébulosité est souvent élevée. Dès le mois de mai, la pré-mousson, saison chaude, arrive et la température grimpe en flèche sur l'ensemble du pays, pouvant atteindre les 45 - 50 °C à Delhi. La chaîne himalayenne fait exception et la haute saison y commence. Beaucoup de backpackers qui restent plusieurs mois en Inde s'y réfugient.

Eté - Juin à août

C'est la mousson qui commence, précédée de vagues de chaleur difficilement imaginables. La pluie arrive, souvent torrentielle, accompagnée d'orages violents. Il pleut de manière discontinue, le soleil reprenant ses droits entre deux orages. Les routes et les voies ferrées peuvent être coupées par des glissements de terrain ou inondées. Les fréquentes inondation font remonter tout le règne animal en surface. C'est aussi la saison où les risques de malaria sont les plus élevés. Pas trop la bonne saison pour voyager. A l'exception du Ladakh, où c'est la meilleure période.

Automne - Septembre à novembre

La mousson recule peu à peu, du nord vers le sud. C'est à nouveau un bonne période pour visiter l'Inde et les contreforts de l'Himalaya, comparable au printemps. La nébulosité ayant drastiquement baissé grâce aux pluies de la mousson, la visibilité est à nouveau bonne. Le Ladakh n'est plus accessible.

En savoir plus:


View World Climate Stations in a larger map

Imprimer E-mail

Parce que voyager rend moins con...

RSS Feed

UA-27983375-1