On The Road Again !

En voyage, l'essentiel n'est pas la destination, mais le chemin parcouru pour y parvenir.

 

flickr Logo de Blurb

 

Iran 2012 - Arrivée à Tabriz

Magasin à Tabriz

Je suis arrivé à Tabriz hier matin, vers huit heures. Le ciel était couvert, l’air frais. Du terminal assez décentré, j’ai pris un taxi jusqu’au Darya Guesthouse – qui est devenu un hôtel – pour 50'000 rials. Les prix ont grimpé. Pas de bol, il était complet. Ils m’ont donné une autre adresse à 200 mètres, au fond d’une impasse. Complet aussi. Je n’ai pas été trop déçu car ça avait l’air assez glauque. Le Qods Hotel, qui donne en plein sur le carrefour, avait l’air glauque aussi, je ne me suis pas arrêté.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Iran 2012 - Le bazar de Tabriz, son quartier

Une halle aux tapis dans le bazar de Tabriz

Lorsque je me lève, le ciel est uniformément gris-blanc. Pas terrible pour les photos, ça… je décide donc d’aller plutôt faire de l’intérieur en commençant par le bazar. Je descends dans la rue et vois plein de flics aux carrefours, matraques à la ceinture, ce qui me paraît assez inhabituel. Arrivé au bazar, je trouve une petite entrée et y pénètre. Ses ruelles sont assez belles côté boutiques, mais n’offrent rien de particulier au niveau architectural. Je m’y promène au hasard. Section tableaux douteux, épiceries, fringues, fromages, miel, tapis.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Iran 2012 - Tabriz - The Blue Mosque

Intérieur de la mosquée bleue à Tabriz

Dans la vaste cour de la mosquée, des groupes de jeunes jouent au volley-ball ou écoutent du trash métal sur un portable, assis dans un coin. La mosquée, construite au XVe siècle fut recouverte de mosaïque bleue à l’intérieur comme à l’extérieur, d’où son nom. Elle fut malheureusement détruite en 1773 par un tremblement de terre et resta à l’état de ruine jusque dans les années 1960, où une lente et laborieuse reconstruction s’entreprit. Il ne reste plus grand chose de la mosquée originale, mais la rénovation a été faire de manière assez fine, les pièces manquantes ayant été recréées dans des tons plus clairs, ce qui permet de les distinguer des mosaïques d’époque et de mettre ces dernières valeur.

Un petit groupe de touristes allemands se promène, de même qu’une imposante classe d’étudiantes iraniennes.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Iran 2012 - Tabriz - Dans le parc public de la mosquée bleue

Jouxtant la mosquée bleue, un parc public. Je m’y arrête sur un banc pour faire le point sur la suite de ma balade. Les bancs sont disposés en carré et très fréquentés par des hommes d’un certain âge. Lorsque je m’assois, tous les regards se tournent vers moi. Tout d’abord, je ne suis pas trop à l’aise. Je souris à un ou deux des hommes qui me fixent, sans résultat. J’allume une clope, sors mon Lonely. Un homme d’une soixantaine d’année, l’air grave, se lève alors d’un banc situé en face.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Iran 2012 - Tabriz, jour de pluie

Orage sur Tabriz

Il a plu cette nuit. La température a chuté, le ciel est nuageux. Au loin, la neige recouvre les sommets du mont Sahand. Ça donne pas envie de sortir, mais j’ai bien envie de mes baklavas quotidiens. Je me pousse donc au cul pour sortir et j’embarque mon ordi avec. J’ai pas mal de posts à écrire encore. Cette journée va y servir. Quand je sors de l’hôtel, il recommence à pleuvoir. Super… bon, une fine averse, presque de la bruine. C’est pas méchant.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Iran 2012 - Balade à Tabriz

Les quartiers nord de Tabriz

Lorsque je me lève ce matin, Brassens en tête, ciel bleu ; alors qu’on s’est fait un gros orage cette nuit. Hier il a fait moche toute la journée et je l’ai passée à mettre à jour mon site. Plus de six heures dans un cybercafé, pour 65'000 rials. Yeps, les connexions ici ne sont pas super rapides. Mon vieux MacBook G4 non plus et il est plein de bugs vu que je ne peux plus faire de mises à jour des applications. Il faudra que je le change pour les prochains voyages. Un MacBook Air, lorsqu’ils en auront augmenté la capacité de stockage. Mais bon, j’ai pu connecter mon G4 dans le cybercafé. Je savais que j’en aurais pour un moment, donc j’avais pris mon pique-nique avec.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Iran 2012 - Tabriz - Azarbaijan Hotel

Réception de l'hôtel Azarbayjan à Tabriz

 Lorsque je suis arrivé à Tabriz vers huit heures du matin, après une vingtaine d’heure de bus, j’ai voulu descendre dans un hôtel bas de gamme, mais tout était complet en raison d’une manifestation au Centre des expositions de la ville. J’ai donc dû me rabattre sur un moyen de gamme et j’ai choisi un de ceux les plus centraux : l’Azarbaijan Hotel. Il était aussi complet à mon arrivée, mais une chambre s’est libérée une heure plus tard. J’ai sauté dessus.

Situé sur Shari’ati street, à deux pas du croisement avec Imam Khomeini street, en pleine zone commerçante et à proximité du bazar, son emplacement est idéal pour découvrir le centre-ville, même s’il n’est pas donné. Les hôtels meilleurs marchés que j’ai visité étaient par ailleurs assez glauques et je n’ai pas regretté mon choix.

Lire la suite

Imprimer E-mail

  • 1
  • 2

Parce que voyager rend moins con...

RSS Feed

feed-image
UA-27983375-1