On The Road Again !

En voyage, l'essentiel n'est pas la destination, mais le chemin parcouru pour y parvenir.

 

flickr Logo de Blurb

 

Carnet de voyage

Sarita, seule avec sa fille à Bandipur

Sarita, ma guide à Bandipur

J’ai rencontré Sarita à un point d’eau au-dessous de ma guesthouse, à la sortie d’une gorge où coule un filet d’eau fétide. Elle venait d’y faire sa lessive avec sa fille et une amie. Elle portait une de ces hottes en bambou que les gens utilisent ici pour transporter un peu de tout : des bouteilles d’eau, de la terre, des courses, des légumes. Posée contre sa hanche, la sienne contenait ses affaires fraichement lavées. On a engagé la conversation. Son amie parlait bien anglais ; elle, bien moins. Face à mes projets de balades dans la région, elles se sont vite proposées comme guide. Sarita m’a donné son numéro de téléphone, au cas où...

Lire la suite

Imprimer E-mail

Bodhnath, centre de la communauté tibétaine de Kathmandu

Le stupa de Bodhnath. Ici durant Losar, le nouvel-an tibétain

Freak Street était le lieu de rencontre des hippies dans les années 1960-1970. Ils ont été renvoyés à l’expéditeur dans les années quatre-vingt et Thamel est alors devenu le nouveau quartier touristique durant la décennie qui a suivi, avant de se confirmer dans les suivantes. Lorsque j’étais venu à Kathmandu en 1994, j’étais évidemment descendu au Century Lodge, une institution chez les hippies, à Freak Street, question de mythe… mais la rue était déjà à l’agonie.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Prendre son temps à Bhaktapur (et région)

Taumadhi Square durant le Bisket Jatra Festival

Je n’y étais pas allé il y a vingt ans. Quel dommage ! Car Bhaktapur reste assurément la plus belle ville du Népal. Elle est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Son centre-ville du moins, qui est encore constitué d’anciennes bâtisses traditionnelles en brique rouge.

La rue principale de Bhaktapur

Ses rues et ses ruelles, aussi pavées de briques, sont régulièrement bordées de temples de toutes dimensions, du plus petit au plus grand. Bhaktapur signifie d’ailleurs « la Ville des dévots » en nepali.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Bisket Jatra Festival de Bhaktapur

Bisket Jatra Festival de Bhaktapur

Le Bisket Jatra Festival de Bhaktapur est le nouvel-an népalais, qui se déroule en principe à mi-avril pour célébrer la fin de l'hiver. Il dure plusieurs jours, durant lesquels différentes animations ont lieu, notamment le tir du chariot qui rassemble tous les jeunes de la ville. Âmes sensibles s'abstenir... Une deuxième animation est le lâcher du chariot dans les rues escarpées de la ville. Vidéo et explications de la première:

Imprimer E-mail

Dans les méandres de l’administration postale népalaise

A Goa, début février, comme je me dirigeais vers le sud de l’Inde et le chaud, je me suis envoyé un paquet en poste restante à Kathmandu avec mes effets personnels pour le froid. C’était il y a deux mois. Etant maintenant à Kathmandu, où les températures ont quelque peu chuté par rapport au Kerala, je suis allé chercher mon paquet à la GPO (General Post Office, la poste principale de Kathmandu). Courage, patience et persévérance !

 

Lire la suite

Imprimer E-mail

Kathmandu, 20 ans plus tard…

Le stupa de Bodhnath, dans la banlieue de Kathmandu

Finis, le sud, son soleil, ses plages et mon hamac. Je suis à Kathmandu depuis deux jours, après une rapide escale à Delhi. Deux vols sans histoire de Trivandrum à Delhi, puis de Delhi à Kathmandu. Je retrouve le Népal où j’avais séjourné il y a vingt ans, lors de mon premier tour d’Asie. J’y avais fêté mes vingt-six ans, je vais y fêter mes quarante-six à la fin de la semaine. J’y viens maintenant pour y organiser un séjour « carnets de voyage » avec un groupe, prévu en octobre prochain. Quelques obligations au menu donc, mais un réel plaisir de me retrouver ici, entouré de népalais – si sympas – et de tibétains – je suis actuellement à Bodhnath, le centre de la communauté tibétaine en exil. Et je me demande bien pourquoi je n’y ai pas remis les pieds depuis vingt ans.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Parce que voyager rend moins con...

RSS Feed

feed-image
UA-27983375-1