On The Road Again !

En voyage, l'essentiel n'est pas la destination, mais le chemin parcouru pour y parvenir.

Derniers voyages

  • Kumbhamela de Nashik 2015

    Kumbhamela de Nashik 2015

    Septembre 2015

    Sadhu ayant fait voeux de silence depuis de nombreuses années

  • Bhoutan 2016

    Bhoutan 2016

    Octobre 2016

    Dzong de Punakha

  • Iran 2016

    Iran 2016

    Avril 2016

    Dôme de la mosquée du Sheikh Lotfollah à Ispahan

  • Iran 2015

    Iran 2015

    Mai 2015

    Mosquée Agha Bozorg à Kashan - Masjed-e Agha Bozorg

  • Macao 2016

    Macao 2016

    Janvier et novembre 2016

    Lin Fung Temple de Macao

  • Îles d'Aran 2016

    Îles d'Aran 2016

    Juin 2016

    Île d'Inishmaein

  • Honk Kong 2016

    Honk Kong 2016

    Janvier et novembre 2016

    Central et Kowloon depuis Victoria Peak

  • Inde 2015

    Inde 2015

    Septembre 2015

    Grottes d'Ajanta dans le Maharashtra

  • Rajasthan 2015

    Rajasthan 2015

    Octobre 2015

    Fresque du fort de Taragarh à Bundi

"En route, le mieux c'est de se perdre.

Lorsqu'on s'égare, les projets font place aux surprises et c'est alors,

mais alors seulement, que le voyage commence."

Nicolas Bouvier

Kumbhamela 2013 - Sadhus

Kumbhamela 2013 - Main Bath

Bisket Jatra Festival 2014

Kumbhamela 2015 - Main Bath

Javad Bakhtiary - Benmay Rokh

Calligraphie tirée du livre Benmay Rokh de Javad Bakhtiary (2010)

Benmay Rokh, de Javad BakhtiariCalligraphies persanes de Javad Bakhtiary, tirée de son livre "Benmay Rokh", paru en 2010 chez Gooya Books. Les légendes sont malheureusement en farsi et donc indéchiffrables pour moi. Le travail de Bakhtiary, inspiré de la calligraphie traditionnelle et intégrant une approche contemporaine est particulièrement intéressant.

 

Lire la suite

Esrafil Shirchi - The Observer of Secrets

Chahar Quole

The Observer of Secrets, d'Esrafil ShirchiVoilà, je lance enfin ma série de calligraphies persanes, sur lesquelles j'ai complètement flashé lors de mon séjour en Iran en mai 2012. J'en ai ramené 25 kg de bouquins de Téhéran et j'ai enfin un peu de temps pour les scanner et les partager avec toi. J'espère que mon coup de coeur sera communicatif.

Je commence donc ma série avec le livre "The Observer of Secrets", d'Esrafil Shirchi, un des plus grands calligraphes iraniens contemporains. J'ai essayé de le contacter pour obtenir son accord à la publication de ses calligraphies, mais sans succès. J'espère donc qu'il ne m'en voudra pas trop de reproduire son oeuvre ici sans son consentement explicite. Le site web d'Esrafil Shirchi: www.esrafilshirchi.com. Le livre est paru aux éditions Gooya Book à Téhéran en 2004.

J'ai réparti cet article sur plusieurs pages afin de pouvoir utiliser des images de bonne définition sans trop surcharger le chargement de la page. Pour mettre en valeur ces calligraphies, aussi. A voir en pop up, en cliquant sur les images !

Lire la suite

Iran 2012 - Contrôle et répression en Iran

Peinture murale à l'effigie de l'Ayatollah Khomeyni

Il y a les rencontres que je n'ai pas évoquées dans mes posts, car dénuées d'intérêt. Et celles que je n'ai pas évoquées pour préserver la sécurité de mes interlocuteurs, lorsque nous avons eu des conversations à contenu critique ou politique. Pour ma propre sécurité aussi. Quelle désagréable sensation que de s’autocensurer.

Lire la suite

Iran 2012 - Téhéran 2, le retour...

Calligraphie d'Esrafil Shirchi, un des grands calligraphes iraniens contemporains

Arrivé à Téhéran mercredi soir vers 20 heures de Masuleh, j’avais l’impression d’être dans une autre ville que celle que j’avais visitée un mois plus tôt. Je suis descendu à l’Atlas Hotel. Cher, 52 US$ ! donné à 38 US$ dans le Lonely, mais vu ce que m’a coûté mon mois en Iran, j’ai pu me le permettre. Cher donc, mais central (métro Ferdowsi à cinq minutes), calme et avec wifi, ce dont j’avais besoin pour mettre à jour mon site. J’ai aussi été attiré par son resto avec un menu paki-indo-iranien, dixit le Lonely. Là encore, le Lonely doit se réactualiser. Vivement l’édition prévue en août prochain (2012). Pas de bouffe paki-indienne. Que des plats iraniens (succulents), essentiallement des kebabs et une ou deux spécialités quand elles sont disponibles, dont une aux aubergines et bœuf en sauce, excellente. Mais le resto est désespéremment vide. Le personnel, très sympa, se glande tant qu’il peut.

Lire la suite

Kumbh Mela 2013

Des saddhus défilant lors d'une Kumbhamela

La prochaine Kumbh Mela (ou Kumbh Mela ou Kumbhamela) aura lieu en février 2013 à Allahabad et j'y vais ! Mais qu'est-ce donc que la Kumbh Mela ? C'est le plus grand pèlerinage religieux au monde. Celle de 2001 à Allahabad y a amené 70 millions de pèlerins en trois semaines, à la démesure de l'Inde. Elle se tient plusieurs fois en douze ans, à tour de rôle dans quatre villes d'Inde: Allahabad (Uttar Pradesh), Haridwar (Uttarakhand), Nazik (Maharashtra) et Ujjain (Madhya Pradesh).

Les quatre villes de la Kumbhamela: Haridwar, Allahabad, Ujjain et Nasik

Lire la suite

Iran 2012 - Téhéran - Imam Khomeyni, day, shrine & airport…

Ayatollah Khomeini

Aujourd’hui, retour en Suisse. Vol Turkish Airlines prévu à 8h25 à l’Imam Khomeyni International Airport (IKIA), destination Istanbul où j’ai cinq heures à poireauter avant de repartir sur Genève. Le soir d’avant, après un bug de ma part sur ma date de retour, j’organise le trajet jusqu’à l’aéroport avec un des gars de l’hôtel qui arrondit comme ça ses fins de mois. Il parle à peine deux trois mots d’anglais, mais me fait comprendre qu’il y a un blème. Le jour de mon vol, le 3 juin, tombe sur le jour anniversaire du décès de l’Imam Khomeyni. Ce jour-là, l’Iran (enfin, une partie…) est en transe. C’est LE jour d’affliction national et des milliers de pèlerins viennent se recueillir au tombeau du guide révolutionnaire.

En soi, ça ne me pose pas trop de problème, sauf que… Sauf que le tombeau en question est situé en bordure de l’autoroute qui mène de Téhéran à l’aéroport, donc en plein sur mon chemin. Et elle est fermée.

Lire la suite

Iran 2012 - Sur la route entre Masuleh et Téhéran

Quelque part entre Manjil et Qazvin

Départ de Masuleh vers 13 heures hier, avec le Flying Taximan (voir vidéo ci-dessous) jusqu'à Rasht via Fuman (170'000 rials), puis bus jusqu'à Téhéran (70'000 rials) à côté d'un soldat somnolant. Le bus partait un quart d'heure après mon arrivée à Rasht. Coup de bol. On a rejoint Téhéran vers 20 heures, après un voyage sans histoire, mais de superbes paysages entre Rasht et Qazvin.

Lire la suite

Albums photos

Parce que voyager rend moins con... (en principe)

Facebook - Steve Cutts

Prendras-tu 13 minutes... ? (full screen, please)

full scenn

IN-SHADOW: A Modern Odyssey from Lubomir Arsov on Vimeo.

UA-27983375-1