On The Road Again !

En voyage, l'essentiel n'est pas la destination, mais le chemin parcouru pour y parvenir.

Voyager au Bhoutan

Le Bhoutan, un rêve pour beaucoup. Inaccessible pour la plupart. Inaccessible parce que petit royaume perdu au fin fond de l'Himalaya, coincé entre les États du nord-est de l'Inde et la Chine, disposant de peu de voies de communication avec ses voisins. On n'arrive pas au Bhoutan par hasard; il faut l'avoir voulu. Mais inaccessible aussi parce que restreignant au maximum l'entrée des touristes occidentaux dans le pays en pratiquant une politique touristique aux prix rédhibitoires. Le Bhoutan est en effet très, très cher, particulièrement pour les backpackers qui sillonnent les routes d'Asie durant quelques mois et voyagent "on a shoe string", c'est-à-dire en faisant attention aux dépenses pour que dure le voyage. Clairement, le Bhoutan souhaite les dissuader, au profit de vacanciers qui repartent aussi vite qu’ils sont venus, après s’être délesté de leurs deniers.

Les questions les plus fréquentes sont assurément:  "comment aller au Bhoutan ?", "comment y voyager seul, sans agence de voyage ?" et bien entendu, "combien ça coûte ?". Les réponses sont en fait relativement simples.

Comment aller au Bhoutan ?

Pour les ressortissants occidentaux, il n'y a pas trente-cinq moyens d'entrer au Bhoutan. Par avion uniquement, généralement via Kathmandu ou Delhi. Les quelques voies de terres qui y pénètrent ne sont ouvertes qu'aux ressortissants des pays limitrophes: Inde et Népal. Apparemment pas d’accès depuis la Chine.

Comment y voyager seul, sans agence de voyage ?

Ça, ce n'est pas possible. Pas de voyageur individuel au Bhoutan. On est obligé de passer par une agence de voyage locale qui nous prendra en main de l'arrivée à l'aéroport, jusqu'au départ. Et on n'y coupe pas.

Combien ça coûte ?

Le prix par personne est fonction du nombre de participants. La taxe journalière est la suivante:

  • 1 personne: 280 US$/jour,
  • 2 et 3 personnes: 270 US$/jour,
  • 4 personnes et plus: 250 US$/jour.

Donc, ça coûte bonbon... mais. Mais ce prix couvre à peu près tout durant le séjour:

  • l'hébergement,
  • les repas,
  • les déplacements en 4x4,
  • le chauffeur,
  • le guide,
  • le visa.

Ne restent à charge que les vols internationaux,  les cafés, l'argent de poche et les souvenirs. Et les pourboires pour le guide et le chauffeur. 5 US$ et 3 US$ par jour, respectivement, sont attendus.

A relever que les guides sont très arrangeants et discrets. Ils ne sont pas collant et laissent les visiteurs se promener de leur côté comme ils l'entendent.

Pour diminuer le prix du voyage, je conseille de passer directement par une agence locale, qui pourra également prendre en charge l’organisation des vols depuis Delhi ou Kathmandu et les visas (ils proposent aussi d'importants rabais sur la taxe journalière). Ensuite, tu te débrouilles pour aller sur Delhi ou Kathmandu par tes propres moyens. Les agences intermédiaires, quelles soient en Europe, en Inde ou au Népal, se sucrent un maximum au passage. Pour ma part, je suis passé par ALL BHOUTAN CONNECTION, une agence locale située à Thimphu (la capitale du Bhoutan). Autant le guide que le chauffeur ont été excellents, à la fois sympathiques, utiles, professionnels et discrets. Même si l'anglais du guide était assez approximatif, son enthousiasme et sa bonne humeur compensaient largement. Je le recommande (Sangay Tashi: ‭+975 17 797 476 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Transports

Lors de mon séjour en octobre 2016, l’axe Paro (aéroport international) et Thimphu (la capitale), 50 km, était la seule voie goudronnée du pays, mais d'importants travaux de réfection des routes étaient en cours jusqu'à Jakar au moins. L'avion reste un moyen de transport commun au Bhoutan. Un exemple: Paro - Jakar en voiture: 12h contre ½ heure en avion. Ceux qui peuvent n'hésitent pas.

Quand aller au Bhoutan?

Les meilleures périodes pour voyager au Bhoutan sont le printemps et l'automne. Le froid et la neige rendent difficiles les voyages en hiver et l'été est vivement déconseillé en raison de la pluie et des glissements de terrain dus à la mousson. De l'humidité aussi.

La vie culturelle du Bhoutan est parsemée de festivals religieux tout au long de l'année. Il vaut la peine de tenter d'organiser son voyage en fonction de ces festivals hauts en couleurs, où l'on peut s'immerger en profondeur dans la culture bhoutanaise, d'autant que leur tenue correspond aux saisons touristiques. Pour assister à un de ces festivals, mieux vaut s'écarter de l'axe Paro - Thimphu - Punakha, très touristique. Pour ma part, j'ai assisté à des festivals à Wangdiphodrang, Gangtey et Ura, où j'étais peu ou prou le seul occidental.

  Dates et lieux des festivals en 2020  

Régions

L'ouest du pays, autour de Paro (aéroport international) et de la capitale Thimphu, est la région où se développent les principales activités économiques du Bhoutan. Une route (aujourd'hui appelée "Highway", "autoroute") traverse le pays d'ouest en est de Paro à Trashigang. L'est du Bhoutan est surtout visité pour ses treks en montagne et on y accède essentiellement en avion. La partie ouest jusqu'à Jakar et Ura (Bumtang), facilement accessible en 4x4 pour qui est apte à faire preuve d'un minimum de patience, offre un excellent panorama du Bhoutan, de ses paysages et de sa culture. Je conseille toutefois vivement de sortir du triangle Paro - Thimphu - Punakha, très - trop - touristique. Petit coup de coeur pour la Phobjikha Valley.

 

  GALERIES PHOTOS DU BHOUTAN    

Imprimer

Parce que voyager rend moins con... (en principe)

Steve Cutts - Happiness

Steve Cutts - The turning point

UA-27983375-1