On The Road Again !

En voyage, l'essentiel n'est pas la destination, mais le chemin parcouru pour y parvenir.

Nouveau site en développement

Bientôt un site tout beau tout neuf !

Arrivée de nuit à Bundi, petite ville du Rajasthan

Vue de Bundi de la terrasse de la guesthouse

Arrivée à la gare de Bundi à 2h30 du mat’ avec le Mewar Express qui relie Delhi à Udaipur. Des rickshaws y attendent les voyageurs, en dépit de l’heure tardive (ou matinale, c’est selon). On en prend un pour cent cinquante roupies jusqu’au RN Haveli Guesthouse, dans la vieille ville, où on a réservé la veille. Le trajet devrait coûter entre 120 et 150 roupies. C’était dans la fourchette et, vu l’heure, on a accepté.

Pour nous protéger du froid, le rickshaw est bâché de tous les côtés et on ne voit que ce que le faible faisceau de son phare veut bien nous dévoiler : une route pourrie, un véhicule arrivant parfois en sens inverse et, régulièrement, des flics postés à des check points. Quelques fresques rajasthani récentes peintes sur les murs, aussi. On tressaute dans le rickshaw, qui finalement s’enfile dans des ruelles mal éclairées avant de s’arrêter devant un haveli, un vieux bâtiment traditionnel : notre guesthouse. Le rickshawwallah descend et sonne à une porte. On attend. Rien ne se passe. PA atteste cependant avoir entendu une voix à l’intérieur.

RN Haveli Guesthouse

Vue de Bundi de la terrasse de la guesthouse

La porte finit par s’ouvrir sur une femme d'un certain âge, presque aussi large que haute, qui nous invite à entrer. Elle nous demande si on veut une chambre à l’étage ou tout en haut. Tant qu’à faire, on prend celle de tout en haut et on entre dans la maison. Une première pièce sombre et bas de plafond nous mène à un escalier aussi pentu qu’étroit qu’on gravit. Puis un second nous fait accéder au toit, sur lequel se situe notre chambre. Et là, on découvre Bundi…

Une vue féérique s’offre à nous. Nous surplombons légèrement la ville entourée de hautes collines. Sur un côté, un mur ancien, ocre et percé de fenêtres à arabesques, fait face à la vallée. La pleine lune éclaire Bundi, ses toits et les bulbes de vieux bâtiments. La silhouette d’une antique muraille se découpe au sommet d’une des collines. Un paysage sorti des mille et une nuits. C’est avec ce spectacle en tête que je m’écroule dans mon lit.

Imprimer

Parce que voyager rend moins con... (en principe)

Steve Cutts - Happiness

Steve Cutts - The turning point

UA-27983375-1